Actu

Comment bien coudre le velours ?

Le velours est l’un des tissus les plus anciens, mais qui est revenu sur le devant de la scène. Il s’agit d’un tissu très précieux qu’il est très facile de distinguer des autres par ses traits qui le rapprochent d’un type de tissage, voire d’une armure. Ce qui le rend difficile à coudre pour un novice de la couture. Quelles sont les étapes à suivre pour bien coudre le velours ?

Préparer le tissu pour une couture plus aisée

Pour coudre le velours, il faut a priori le préparer. En effet, le velours est un tissu précieux qui requiert beaucoup de soins. Pour en savoir davantage sur le velours et sur les différentes précautions à prendre pour le coudre, rendez-vous sur https://www.domotex.com/ . Le premier soin à apporter à un velours à coudre, est de le laver. Il faut souligner que le type de lavage peut varier selon que le velours est en coton, en soie ou en laine.

Lire également : Quel placement rapporte le plus en 2022 ?

Comment préparer le tissu

Il faut donc se renseigner à l’achat pour ne pas exposer le tissu. Après le lavage, il faut le sécher. Si généralement, il est conseillé de sécher le velours à plat, il est aussi possible de le sécher pendu à un cintre tenu par plusieurs épingles pour l’empêcher de se plier. 

Lorsque le velours est sec, le coudre immédiatement ne doit pas être la première option. Après le séchage, il faudra le repasser sur l’envers. Ici aussi, le type de matière détermine le choix de la chaleur du fer à repasser.

A voir aussi : Quelles sont les rubriques et les sujets traités dans le magazine dédié à l'économie et aux économies ?

Passer au coupage du velours

Le découpage du velours est probablement l’étape la plus sensible pour coudre le velours. Pour couper du velours, il est opportun de se munir d’une paire de ciseaux solide et bien aiguisée. 

Une attention et une grande concentration sont recommandées à cette étape. Pour ne pas commettre l’irréparable qui est de mal couper le tissu, il est conseillé de le tracer avec une craie.

Toutefois, il est primordial de s’assurer de ne pas laisser trop de traces sur le tissu. Ensuite, poser le velours, particulièrement les pièces de patron dans le sens idéal. C’est un détail très capital. Parce que le velours sera ou non brillant selon le sens choisi. 

Enfin, pour couper le tissu, il suffit de le plier en deux avant d’y mettre les coups de ciseaux. Pour minimiser les risques de dérapage, épingler le tissu aux endroits pliés peut être d’une aide précieuse.

Coudre le velours

Lorsque le velours est bien coupé, il ne reste qu’à le coudre. Ici également, un essai sur les chutes est nécessaire lorsqu’on n’est pas un habitué des velours. Ces essais ont pour but de permettre un meilleur choix des aiguilles et des fils. Davantage, ils permettent d’opérer les réglages préliminaires avant de coudre le tissu.

À cet effet, il faut mentionner que le choix de l’aiguille dépend fondamentalement de deux facteurs. L’épaisseur du tissu à coudre et sa lourdeur. Lorsque le velours est lourd, l’aiguille à utiliser devra être longue. En ce qui concerne le fil,  le fil de polyester est le plus utilisé pour coudre le velours.